23/12/21

Les effets secondaires du thé noir : mythe ou réalité ?

Le thé
Les effets secondaires du thé noir

Boisson millénaire, devenue la plus consommée après l’eau, le thé noir est connu pour ses nombreux bienfaits sur la santé.

Il serait connu pour ses effets stimulants, anti-stress, antioxydants et diurétiques. Mais comme toutes les plantes, aux effets actifs, une trop grande consommation pourrait, parfois, donner lieu à des effets indésirables ou secondaires. Que risque-t-on à boire beaucoup trop de thé noir ? Existe-t-il des méfaits du thé noir ? On vous répond !

Evidemment, Kusmi n’est pas médecin. En cas de doute, nous vous conseillons de consulter votre médecin. Nous sommes différents.

 

 

Le thé noir empêche-t-il de dormir ?
 

Le thé noir contient de la théine (la caféine du thé), qui libérée progressivement dans l’organisme, a un effet stimulant. S’il s’agit de la même molécule que la caféine, elle est quatre fois moins concentrée dans le thé noir que dans le café. Si la théine nous donne un peu plus d’énergie, peut-elle nuire à notre sommeil ? Cela dépendra des individus : la stimulation ressentie, le taux d’absorption et la tolérance sont propres à chacun. Si vous craignez d’avoir du mal à vous endormir, évitez de boire du thé noir, six heures avant l’heure prévue du coucher. Le soir, préférez la bonne tisane ou infusion bio ! Chez Kusmi, le choix est varié et vous pouvez retrouver des infusions aussi épicées que nos thés noirs.

 

 

article sur le thé et la caféine

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre article sur le thé et la caféine : le thé est-il un excitant ? 

 

 

Le thé noir provoque-t-il des nausées ?

 

Lorsque le thé noir est bu à jeun, au réveil, il pourrait provoquer, chez de rares personnes, des nausées. La faute aux tanins qui donnent au thé son astringence,  quand il est infusé trop longtemps. Présentes dans de nombreux végétaux, ces petites molécules sont utilisées par les plantes comme moyens de défense contre les microbes. Une fois captées par les récepteurs olfactifs de la langue, elles produisent une sensation de contraction sur les muqueuses… qui peut laisser un goût désagréable en bouche. Notez que cela arrive moins souvent avec le thé noir, qu’avec le vert, qui est plus riche en tanin. Le conseil : surveillez la durée d’infusion de votre thé (on a souvent tendance à l’infuser trop longtemps) ou pensez à manger lorsque vous buvez votre première tasse de thé de la journée.

 

 

Le thé noir est-il un diurétique ?

 

Bonne nouvelle : le thé noir hydrate l’organisme, stimule le fonctionnement des reins, tout en favorisant l'élimination des toxines. Son effet diurétique sur l’organisme consiste à éliminer davantage d’eau et de sel qu’en temps habituel. Conséquence de cette éviction du sel : la tension artérielle baisse, ce qui est bon pour notre système cardiovasculaire. Sauf qu’en éliminant de l’eau, on peut aussi se déshydrater. Il est donc recommandé de ne pas boire uniquement du thé dans la journée, mais d’alterner avec de l’eau, qui est plus hydratante sur le long terme. 

 

 

Le thé noir constipe-t-il ?

 

Non, c’est plutôt le contraire a priori. La consommation de thé noir serait bonne pour la digestion et le transit.  Boire du thé noir apporte de l’eau au corps, et resté hydraté est un bon moyen de prévenir la constipation. De plus, la théine (ou caféine, car il s’agit de la même molécule) contenue dans le thé noir est connue pour avoir un effet laxatif : elle accélère le transit intestinal. Enfin, on sait que le stress peut aussi provoquer des troubles digestifs, et la théanine, acide aminé présent dans le thé noir, produirait un effet relaxant sur le cerveau. 

 

 

Le thé noir bloque-t-il l’absorption du fer ?

 

Oui, il s’agit d’une des interférences les plus connues : une très grande quantité de thé pourrait inhiber l’absorption du fer par l’organisme. Si vous êtes carencés en fer, on vous recommande de prendre vos compléments alimentaires avec de l’eau. Même chose lors des repas, si vous devez suivre un régime riche en fer (lentilles, haricot blanc, viande rouge, fruits de mer…). Buvez de l’eau à table et gardez le thé comme boisson à la fin ou en dehors du repas. Ce sera plus efficace !

 

 

Le thé noir jaunit-il les dents ?

 

Comme le café, le thé noir aurait tendance à jaunir les dents. La faute aux tanins, ces petites molécules qui ont des bienfaits pour la santé (elles détruiraient notamment certaines bactéries bucco-dentaires), mais qui en contrepartie colorent les tasses de thé. Pour éviter toute marque sur les dents, pensez à boire un verre d’eau ou à vous rincer la bouche après avoir bu du thé noir. Il est également recommandé de se brosser les dents deux à trois fois par jour, après les repas, et 30 minutes au moins après avoir bu une tasse de thé.

 

 

Le thé noir est-il à éviter pendant la grossesse ?

 

Non, le thé n’est pas interdit aux femmes enceintes. Mais les médecins recommandent en général d’en limiter la consommation à deux ou trois tasses par jour (cela dépend un peu de la taille de la tasse !). 

En fonction des individus, le thé noir peut donc avoir des effets indésirables lorsqu’il est bu en trop grande quantité. Mais cette consommation s’accompagne également de nombreux bienfaits sur la santé. Le thé noir n’a donc rien a envié à ses cousins les thés verts et les thés blancs.

 

 

A lire aussi sur le même thème :

Le thé noir aide-t-il à maigrir ?

Le thé noir bon pour la digestion ?

Boire du thé noir pendant une grossesse est-ce autorisé ?

Peut-on boire du thé noir lorsqu’on aillaite ?

Le thé noir, un allié anti-stress ?