14/01/20

L’infusion d’hibiscus : les bienfaits d’une tisane venue d’Afrique

Les ingrédients
L’infusion d’hibiscus : les bienfaits d’une tisane venue d’Afrique

Vous vous êtes probablement déjà extasié devant l'hibiscus, cette superbe fleur rose, qui évoque à elle seule le soleil, les voyages et les contrées lointaines. Mais saviez-vous qu’elle était comestible et notamment délicieuse en infusion ? Découvrons ensemble les pouvoirs gustatifs et les bienfaits de l’hibiscus, et comment en profiter sous forme de tisane !

 

Comment infuser l’hibiscus ?

Son infusion se boit à tout moment de la journée, puisqu’elle ne contient pas de théine. Elle plaît à toute la famille, des grands jusqu’aux petits, et s’accorde facilement avec de nombreux plats. Autre avantage, elle est aussi délicieuse chaude que glacée et donc parfaite en toute saison ! Les infusions à base d’hibiscus sont un régal pour les yeux – grâce à leur intense robe grenat – comme pour le palais. Elles offrent en effet en bouche un bon goût acidulé, fleuri, fruité, doux et empli de caractère à la fois. Mais qu’est-ce qui donne à l’infusion d’hibiscus ces tons rougeoyants ? Quelle variété d’hibiscus et quelle partie de la plante utilise-t-on véritablement ?

 

 

Hibiscus sabdariffa, portrait d’un hibiscus comestible

Il existe plusieurs variétés d’hibiscus, mais attention, c’est l’hibiscus sabdariffa qui est comestible. Dans certains pays, cette appellation latine est remplacée par d’autres – telles que l’oseille de Guinée ou flor de Jamaica au Mexique –, mais il s’agit bel et bien de la même plante. Cet arbuste de la famille des malvacées est originaire d’Afrique de l’Ouest, où il pousse à profusion. Si nous prenons l’exemple du Sénégal, l’hibiscus sabdariffa est cultivé sur l’ensemble du territoire et récolté à la main. Il est très apprécié et son infusion appelée Bissap y est incontournable. La tisane de Bissap est servie en toute occasion, au quotidien comme pour les jours de fête.

 

Quelle partie de l’hibiscus infusent les Sénégalais ?

L’hibiscus sabdariffa fleurit de mai à octobre. Lorsque ses pétales se fanent et tombent, il reste sur la tige le fruit rouge vif de la plante, appelé calice. C’est en fait la partie qui protégeait les bourgeons avant leur éclosion. Ce sont justement ces calices que l’on récolte pour les faire sécher, et que l’on pourra ensuite faire infuser.

 

 

Comment prépare-t-on une infusion d’hibiscus ?

Pour concocter une tisane d’hibiscus, on trempe les calices séchés dans de l’eau chaude, puis on y ajoute selon l’envie un bâton de cannelle, une gousse de vanille, des feuilles de menthe, du gingembre et/ou un peu de sucre. Et c’est prêt !

La flor de Jamaica est également utilisée pour aromatiser des pâtisseries ou confectionner des tartes qui pourront être dégustées lors d’un tea time gourmand en accompagnement d’une tisane d’hibiscus.

Mais faire son propre mélange n’est jamais chose aisée, surtout lorsqu’on recherche la perfection. De surcroît, rares sont les métropolitains qui ont un hibiscus sabdariffa dans leur jardin... Nous vous recommandons donc d’opter pour des mélanges préparés !

 

2 tisanes avec de l’hibiscus, signées Kusmi Tea

Oui, des recettes savamment dosées qui révèlent les pouvoirs de chaque ingrédient :
- AquaExotica, une boisson empreinte de l’acidulé de l’hibiscus et de la douceur de la mangue, de la pomme et du fruit du dragon. Lors de vos prochaines garden parties estivales, vous allez faire des heureux avec vos carafes remplies de cette délicieuse infusion et de glaçons qui s’entrechoquent.
- AquaRosa, une infusion d’hibiscus, de pommes et de baies noires et rouges à l’origine d’une liqueur rouge intense. Avec ce mélange, on se régale, et en plus, on fait attention à notre santé !

 

 

Les bienfaits d’une infusion à l’hibiscus

Sous forme de thé ou de tisane, l’hibiscus présente d’intéressantes propriétés, notamment…

 

Prévenir les calculs rénaux

La tisane d’hibiscus servirait à diminuer la manifestation de composés qui conduisent à la création de calculs rénaux.

 

 

Profiter d’actions antioxydantes

Tout comme le thé avec lequel il peut être mélangé, l’hibiscus est source d’antioxydants. Ces derniers agiraient contre les maladies cardiovasculaires, certains cancers et Alzheimer.

 

Réduire la tension artérielle

L’oseille de Guinée baisserait efficacement la pression artérielle, idéal pour les diabétiques.

 

Diminuer le cholestérol

L’hibiscus atténuerait aussi le taux de cholestérol. Il se présenterait donc comme un protecteur cardio-vasculaire.

 

Pour profiter de tous les bienfaits de la tisane et du thé d’hibiscus, nous vous recommandons de consommer jusqu’à 4 tasses de par jour. Un rituel à inscrire dans chacune de vos pauses détente !

Produits

En relation