Livraison offerte dès 35 euros ! Code : FREEKUSMI
 

Depuis 1867 La Saga Kusmi

150 ans d’histoire

Kusmi Tea est une maison de thé qui cultive à la fois modernité et tradition à travers ses incontournables créations bien-être, ses grands classiques et ses recettes légendaires, aujourd’hui devenues emblématiques.

1867

Pavel Kousmichoff crée sa maison de thé à Saint-Pétersbourg

Fils ainé d’une famille paysanne, Pavel Mikhaïlovitch Kousmichoff quitte à l’âge de 14 ans son village natal pour travailler pour un marchand de thé de Saint-Pétersbourg. Celui-ci, séduit par ses étonnantes qualités, l’initie aux secrets des mélanges de thé et lui offre, en 1867, une petite boutique en cadeau de mariage.

1880

Le thé des tsars

Le succès de la maison est fulgurant et les thés Kusmi sont désormais les favoris des tsars. De son union avec Alexandra naissent 6 enfants dont son fils aîné Viatcheslav (1878) qui deviendra son successeur, et une fille Elisabeth (1880) pour laquelle il crée la recette de ce qui deviendra le thé préféré du tsar, Bouquet de Fleurs.

1907

Une maison de thé russe au cœur de la City

En 1907, Pavel envoie Viatcheslav se familiariser avec le thé à Londres. Viatcheslav y devient un spécialiste du thé et un homme d’affaires de talent. Il ouvre ainsi la première succursale anglaise P.M.Kousmichoff & Sons au 11, Queen Victoria Street.

1917

La famille Kousmichoff installe ses ateliers à Paris, avenue Niel

La révolution russe éclate, la famille Kousmichoff est contrainte de fuir la Russie et installe ses ateliers à Paris, au 75 de l’avenue Niel (qui abrite désormais l’espace formation de la maison, les Ateliers K), créant alors la maison Kusmi Thé.

1927

A la conquête du Monde

Les années d’entre-deux-guerres voient l’entreprise prospérer et ouvrir des bureaux à New-York, Hambourg ou encore Constantinople. Mais c’est à Berlin que Viatcheslav décide de s’installer en priorité car beaucoup de Russes y vivent.

1946

Constantin succède à son père

Viatcheslav Kousmichoff décède juste après la guerre, en 1946, laissant à son fils Constantin la succession de l’entreprise familiale. Il est cependant plus artiste et amoureux du thé qu’homme d’affaires et la maison finit par progressivement s’ensommeiller.

1972

L’entreprise familiale est cédée mais perdure

Déjà affaiblie par la Seconde Guerre Mondiale, l’entreprise est au bord de la faillite et Constantin se voit obligé de la céder. Dans les années qui suivent, la société Kousmichoff continue de commercialiser les thés Kusmi avec des fortunes diverses.

De 2003 à 2015

Les grandes réussites de Kusmi Tea

2003

Sylvain et Claude Orebi reprennent les rênes de l’entreprise.

2007

Kusmi Tea lance sa gamme Bien-Etre avec les célèbres Detox, BB Detox et Sweet Love.

2012

Kusmi Tea ouvre son flagship, situé sur la plus belle avenue du monde, les Champs-Elysées.

2014

La saga publicitaire, La Beauté des Mélanges, assoit la notoriété de Kusmi.

2015

Implantation d’un premier KusmiKiosk, boutique digitale, à Paris.

2017

150 ans après…

Kusmi Tea, qui a toujours su faire preuve d’audace, rayonne comme à l’époque des tsars ! En un peu plus de dix ans, la maison, devenue incontournable, a ouvert 85 boutiques dans 35 pays, propose 100 mélanges de thé produits tout près du Havre et emploie plus de 600 personnes dans le monde.
Une saga qui n’est pas près de s’arrêter !